Pour réaliser les visières, nous utilisons des imprimantes 3D de type FDM (Fused Deposition Modeling) ou en français : dépôt de fil fondu. La technologie est assez simple, un filament de plastique est chauffé jusqu’à sa température de fusion, puis il est déposé sur un plateau couche par couche jusqu’à l’obtention de la pièce souhaitée.

La matière première utilisée pour fabriquer des visières est du plastique, celle-ci nous est livrée en bobine.

Ces bobines sont ensuite positionnés sur l’imprimante et le filament est inséré dans la tête d’impression. À partir de ce moment, nous pouvons démarrer l’impression, celle-ci prend environ 30 minutes par visières. Avec les modèles d’imprimantes 3D à notre disposition, nous pouvons réaliser entre 6 et 10 visières simultanément. Nous disposons actuellement de deux imprimantes. L’une a été achetée par la mairie de Saint Brice Courcelles et est mise à disposition d’SBCTech dans le cadre de son activité Fablab, l’autre mise à disposition gracieusement par la société Ellyos.

Une fois l’impression terminée, nous assemblons les visières. La première étape consiste à désinfecter l’ensemble des composants de la visière grâce à du liquide hydroalcoolique fourni gracieusement par la pharmacie de Saint Brice Courcelles. La seconde étape est l’assemblage des deux éléments, à savoir la pièce imprimée 3D et une feuille de plastique transparente pour former la visière. 

Une fois l’assemblage terminé, nous les conditionnons dans des cartons fournis gracieusement par la société Christophe Déménagement pour faciliter leurs livraisons.

Nous avons fait évoluer les modèles de visières afin de les rendre plus confortables pour leurs utilisateurs, mais aussi plus rapide à imprimer. Vous pouvez voir sur la photo en blanc l’ancien modèle et en bleu le nouveau modèle.

Nous avons aussi rejoint un groupe qui s’est constitué sur la région de Reims afin de centraliser plus facilement les demandes. C’est le groupe qui se charge alors de l’assemblage et de la livraison. Les pièces sont désinfectées, puis conditionnées par sachet de 20 unités par exemple. C’est d’ailleurs SBCTech qui s’occupe de monter une partie des visières du groupe !

Enfin, nous réalisons aussi un prototype pour permettre une ouverture des portes sans utiliser les mains. Les premiers tests s’avèrent concluants. Nous proposerons donc nos services à la municipalité pour imprimer ces dispositifs.